Portraits d'enfants du monde (75 portraits):

J'ai envie d'un monde ouvert, beau et libre. C'est peut-être utopique, ça peut paraître irréalisable pour certains mais je trouve dommage de se fermer au monde, aux cultures, aux coûtumes, aux religions de chacun et de blamer ceux qui sont différents pour la simple gratuité. C'est à mon sens une grande fermeture d'esprit.

Se cacher derrière un humour lourdingue pour faire étalage de ses opinions politiques, de ses pensées tranchées et de ses mots qui font du mal, je n'en vois pas l'intêret. Je n'y vois pas d'intelligence, de respect, d'ouverture. Je ne vois que du noir dans ce type d'attitude.

Au vu de tous les événements qui se produisent de nos jours, les gens ne se cachent plus pour dire ce qu'ils pensaient tout bas. Ca en devient d'une normalité tout bonnement insupportable. Je suis irritée face à tant de blagues, de phrases discriminantes et surtout devant tant de RACISME. Appelons un "chat" un "chat" pour une fois. Oui vous êtes racistes quand vous faites des remarques à longueur de journée, oui vous êtes lourds et oui vous êtes bornés parce que vous n'avez alors pas la vision suffisamment large pour vous aperçevoir qu'il y a autre chose. Qu'il y a une autre vision du monde. Plus saine. Moins catégorique. Plus ouverte. Rien n'est jamais tout noir ou tout blanc.

C'est à croire que les gens sont fait pour se battrent, naissent pour le conflit et meurent sans se rendre compte que leur combat était vain.

Pourquoi? Pourquoi perdre son temps à détester l'image que l'on se fait d'un monde que l'on ne connaît pas vraiment mais que l'on ne fait que s'imaginer de loin? Pourquoi étaler sa haine aux yeux de tous comme si c'était un trophée? D'un côté comme de l'autre. Et de tous les horizons, les gens ont des aprioris et ne s'en cachent pas. Je ne blâme pas les uns plus que les autres, je ne blâme personne, je ne me place ni au dessus ni en dessous, j'essaye simplement d'analyser la situation en me positionnant d'un point de vue extérieur. Je pense, de la plus sincère des façons qu'il serait tellement plus opportun d'ouvrir enfin les yeux et de voir que bien au dela d'une simple couleur de peau ou d'une religion, nous sommes tous différents. Non, non, pas un de pareil. Même si certains s'évertuent à ressembler scrupuleusement à leurs voisins. Personne n'est identique.

Qu'en pensez-vous?

 

Ju